Ma rencontre avec le politique, le rejet de ce monde aussi, c’est les luttes contre le CPE et contre la loi Fillon, donc moi j’étais au lycée à ce moment-là, a posteriori, je me dis, c’était fou, il y avait pas du tout la présence des syndicats, c’était un truc hyper auto-organisé…

Louise