Depuis la crise de 2008, deux vagues de soulèvements ont éclaboussé le monde. L’ordre social est précaire, les états se bunkérisent, la crise sociale s’approfondit. Où en est la révolution ?
Le livre est découpé en trois parties. Dans la première, on se replonge dans le mouvement des gilets jaunes, pour en chercher le souffle. La deuxième partie parle de la crise des démocraties à l’heure des algorithmes, de l’impasse de l’aspiration à devenir l’État. Mais alors, que faire ? Eh bien, la révolution, pardi ! Pour, enfin, changer la vie, qu’elle soit belle, qu’on vive bien. Comment ? La troisième partie propose de prendre cette question au sérieux, de parler insurrection, fin du capitalisme. Le livre vient de sortir en librairie, mi novembre.

Soulèvement, premiers bilans d’une vague mondiale, Mirasol, éditions Acratie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *